Ambassade de Centrafrique à Bruxelles

L'APPORT DE LA JEUNESSE CENTRAFRICAINE DANS LA CONFÉRENCE DE BRUXELLES.

 

          La Conférence des Donateurs pour la République Centrafricaine qui s’était tenue le 17 novembre 2016 à Bruxelles, a suscité tellement d’espoir qu’elle a mobilisé toutes les couches sociales. La jeunesse Centrafricaine n'était pas en reste.

        La jeunesse Centrafricaine qui constitue la partie de la population la plus nombreuse car elle représente à elle seule plus de 70% de la population totale, s’est sentie investie d'une  mission nationale.

         L’on se souviendra, non sans un certain émerveillement que la jeunesse, sous la houlette des Responsables du Ministère de la Jeunesse, s’est mobilisée et a réussi à organiser un atelier, dans la salle de Conférence de la CEMAC, à Bangui, le samedi 29 octobre 2016, avec l’aide des partenaires bilatéraux et multilatéraux. Cet atelier avait pour objectif de faire l’état réel des priorités de la jeunesse qui devra être présenté à Bruxelles, en marge de la Conférence des donateurs.

                                                                                                                                             

            Pari tenu à en juger par la participation effective de la jeunesse Centrafricaine - bien que dans une proportion moindre en raison des problèmes de  visa à l'Ambassade de France à Bangui - à la réunion internationale  de plaidoyer sur la jeunesse centrafricaine qui s’est  tenue le mercredi 16 novembre, à 15 heures, à l’hôtel Léopold de Bruxelles.

              Dans son mot de bienvenue, Monsieur Serge Magloire MOUSSA, Premier Conseiller de l'Ambassade de la République Centrafricaine à Bruxelles, représentant personnel de son Excellence Dr Daniel Emery DEDE, Ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire empêché, celui a félicité la jeunesse de la prise de conscience de son avenir qui s'est traduite dans la tenue de cette réunion international de plaidoyer.